Est-on obligé de garder chez soi ...

Publié le par Lili Bernard

..des affaires non-désirés des autres?

Vous savez, genre un prêt que vous l'on a fait, et surtout sans que vous ne demandiez rien.

Ou un cadeau qui vous rappelle à chaque fois que vous le voyez quelque chose ou quelqu'un dont vous ne voulez plus vous souvenir.

Vous voyez? On en a plein des trucs comme ça chez nous.

Et ben la bonne nouvelle, c'est que NON! Pas du -mais alors- du tout!

(Hehe, cool non?)

Alors comment fait-on? 

- On met sa bonne éducation d'Européen dans sa poche, et on s'autorise à jeter, donner, faire suivre, ou même détruire un "dépôt" encombrant.

- On peut éventuellement remettre à la personne ce qu'on ne désire plus, ça c'est pas mal du tout point de vue énergétique.

 

Cas particulier: une personne vous a prêté quelque chose et dit qu'elle veut le récupérer, mais n'a jamais le temps, disons depuis 6 mois maintenant. Que faire pour dégager votre espace (et couper ce lien dont vous ne voulez plus?)

Here is my piece of advice:

- phone call: Hi, I still have that....whatever jumper you have left home. You've mentionned that  you would pick it up. I actually need it to have left my home this week. If you're too busy to pick it up, I understand completeley. Yet, it's leaving my home this week.

- thank politely (remercier poliment)

- prepare that thing you don't want any longer  to live today.

- even put a note on it that say "I am a undesired thing here, and I'm leaving today" 

- if nobody shows off: well, make it leave anyway.

Easy, non?

And make sure you block the telephone number of any undesired pepole around you.

 

OUT is OUT.

You can do it.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article