Merci Marseille!

Publié le par Lilia Urban Coach Communicologue Auteur

Alors oui, c'est vrai: Marseille ne m'avait guère laissée une bonne impression la dernière fois que j'y avais passé un week-end. 

But this time- et avec un petit effort- moi je dis Marseille: acceptable. Je comprends qu'il y a des trucs à voir.

Mais surtout je dis: WOAW, Marseille a quand même offert à tous ses habitants le plus joli feu d'artifice que je n'ai jamais vu. Et ça, c'est touchant, vraiment touchant. (Et si j'ai fait une faute en disant que je n'ai jamais vu, alors, please, dites-le moi)

J'étais là devant la beauté de ce spectacle, où à l'évidence on avait voulu nourrir vraiment- satisfaire vraiment- le spectacteur (jolies couleurs de verts et fushia, et feux retombant en voluptés d'étoiles dorées ou argentées), et je me disais:

" - Mon Dieu, tant de beauté gratuite. J'espère que les gens s'en rendent compte. J'espère qu'au lieu de râler ou de faire des blagues déplacées sur l'argent que ça coûte, ils se réjouissent que leur argent leur soit demandé pour leur rendre des choses aussi belles. Qu'il y a là un gouvernement, une mairie, un pays, une mentalité qui font qu'on est au rendez-vous pour rassembler et nourrir (de beauté) ses concitoyens. Woaw, vraiment, nous avons de la chance, et surtout nous, touristes, à qui ce spectacle merveilleux est offert gratuitement, juste pour la beauté des feux, de la fête nocturne".

 

Thank you Marseille. Là, t'as vraiment assuré.

Commenter cet article