Je kiffe total (ou...les samedis dans mon village)

Publié le par Lili Bernard

Ils sont fous ces romains???
Mais oui, ils ont pété un câble, et ils pètent régulièrement un câble, ici dans mon village, le Samedi.

Why le samedi?

Devinez?

WEDDING DAY!

 

Par ici, on se marie, et ...on ne se marie pas discrètement.

 

Brusquement des éclats de klaxons, des cris comme pour un match de foot, un sacré merdier dans la rue: mais que se passe-t-il??

C'est UN MARIAGE!!

Oh, I love wedding! Et ces mariages-là, on les rate pas.

 

Voitures pimpantes, femmes carrément assises sur le rebord des fenêtres, le corps totalement en dehors de la voiture (pratiquement hélant la foule comme le ferait une reine), longs cheveux au vent et rouge aux lèvres, elles sont belles dans leur joie.

Hommes aux crânes semi-rasés, style à la mode.

Tous un type bazané, though.

D'où viennent-ils? Turquisk? Arabic? (ben non, les femmes sont pas voilées, patate!)

Ah si, les autres celles qui suivent, les  plus anciennes, plus discrètes (comprenez, pas assises à moitié en dehors du carriage), elles portent le voile.

Mais que j'adore cette joie!

Des voitures, tout un tas de musiques différentes qui sortent par leurs fenêtres, et un drapeau...

Un  drapeau qui contient du vert, du blanc, et du rouge. (Je ferai ma petite enquête...).

 

Et en plus de cette joie là, spontanée, instinctive, qui me fait monter les larmes aux yeux (car la vie existe encore), arrive aussi en moi, une joie un peu plus intellectuelle: ces gens d'ailleurs et de chez nous, se marient chez nous (comprenez aussi: "chez eux" chez nous), avec nous, et ils partagent...avec nous.

Presque comme nous avons oublié de le faire, nous, quand nous nous marions.

 

Un énorme tapage.

Le wedding n'est pas inaperçu.

ON EST HEUREUX: qu'on se le dise!

Commenter cet article