Et pourquoi pas recycler le désir?

Publié le par Lili Bernard

Tromper, au-delà de l'irrésistible (CQFD) désir de l'autre, ne relève-t-il pas un peu non plus d'un manque de confiance en soi?

Qui est bien assis dans sa vie n'attacherait pas beaucoup d'importance à la naissance d'un désir, outre le plaisir de la vue, (voire de la pensée), un sourire naissant sur ses lèvres, et une énergie nouvelle jaillissante.

Pourquoi ne pas se nourrir de ça, encore une fois, pour retourner l'énergie vers son partenaire?

"Bien assis", that is:

- avec la bonne personne

- avec une bonne relation (qui inclut la fantaisie et le partage sexuel).

Nan?

Commenter cet article