Avis aux chômeurs: message d'espoir.

Publié le par Lili Bernard

Et non: il ne faut pas désespérer...

Et laissez-moi lister pour vous toutes les raisons qui pourraient bien vous faire péter un câble, au début, mais au bout de 7 ans, croyez-moi, vous ne pouvez qu'apprendre le détachement, le recul, la ...maturité? (Oh my God! How exciting is that?)

Ma liste:

- Le système sucks.

- Non, le système français sucks

- Le Pôle Emploi n'a jamais aidé à trouver un travail

- La France, pays d'allocs en tous genres, incite à l'assistanat, et donc enferme dans une inhibition stérile (et oui, chers lecteurs, une inhibition peut tout à fait être productive...)

- Ce système d'allocs, dans lequel on se retrouve automatiquement quand on est chômeurs, fait peur ( je vous en prie, ne rajoutez pas les séries TV catastrophiques à votre programme du jour de chômeur, ou vous foncez droit vers la déprime) parce-qu'on met des conditions à leur obtentions. Mais des conditions de misère, et non pas de mérite.

- On n'apprend PAS aux chômeurs à se positionner: ni par rapport à une recherche d'emploi, ni dans la gestion de leur vie privée dans le cadre du chômage.

- non, non, on ne leur apprend pas! Oui, oui, il y a des services spécialisés, des "ateliers", et des "accompagnateurs", mais dans tout ça: qui a vraiment, profondément, vécu le chômage "comme vous"?

- Tout l'entourage professionnel abuse de la position de faiblesse du chômeur: convocations à des entretiens avec une mauvaise sélection préalable, et sans aucun espoir d'embauche/ pas de convocation du tout parce-qu'aucune n'est donnée d'apprendre, de se former, de se réinventer dans un métier.

On tient compte de notre passé figé CV, alors que le monde est en perpétuellement changement. (Et nous alors?Il faudrait qu'on suive une nouvelle formation...pour nous enfermer encore un tout petit plus dans un secteur où on ne va pas nous recruter de toute façon?).

Il faudrait surtout qu'on puisse regarder le candidat comme un potentiel au changement, à l'adaptation, et lui donner une vraie chance.

Mais pourquoi les employeurs n'embauchent-ils pas? NON, ça n'est pas parce-que les charges sont trop hautes! C'est parce-que leur esprit est fermé! Leur goût du risque est éteint, leur besoin de conquête a disparu (on va les assister, eux aussi, mais l'idée de la solidarité n'existe plus. Relancer soi-même son pays): on se fait chier en France!!

Bon...je continue plus tard - Inch'Allah- je dois chercher du travail...

Merde. J'ai oublié de dire en quoi il faut garder espoir. Comme quoi le liste est longue avant de toucher du bout des doigts la phase espoir (mais on y vient, croyez-moi).

Publié dans Chômage, Douce France...

Commenter cet article