Et si, tout ce qu'on voulait...

Publié le par Lili Bernard

était juste là sous nos yeux. Juste, juste là.

Qu'il suffisait de le regarder, différemment.

 

Et si, en fait, on se bloquait nous-mêmes? comme ces manipulateurs qui nous bloquent..parce-qu'on se laisse berner.

Je suis sûre qu'au fond de nous, nous avons cette faculté, à voir différemment, et à être heureux, avec ce qu'on a. Et pire...alors là attention, vous n'allez pas vous en remettre: à changer.

ATTENZIONE PER FAVORE (c'est ce qu'ils disent à la gare, en Italie) : à changer notre regard sur le monde. Pas à changer l'autre.

Changer l'autre existe, mais ça se fait sans volonté.

 

Je pense qu'il y a des gens qui ne changent pas. Et je ne pense pas qu'ils ne puissent pas le faire. Je pense qu'ils n'ont pas réuni assez de courage.

 

Alors...si tout ce qu'on voulait était là, que faudrait-il faire pour s'en rendre compte?

Ouvrir les yeux, sans doute.

Accepter de laisser aller aux oubliettes nos préjugés, nos souffrances. C'est très très dur, car c'est ce qui nous a constitué jusqu'à maintenant.

 

Mais si tout était juste là, quand même, juste là...alors il faudrait embrasser ce que l'on a. Une brassée d'affection et de reconnaissance.

 

Cette vie fait beaucoup souffrir. Mais je crois que c'est parce-qu'on a oublié que c'était simple, en fait, la vie.

 

 

 

 

Commenter cet article