What the F+%µ ?

Publié le par Lili Bernard

Yen a qui manquent carrément-grave-pas-d'air, non?

(ou qui sont amoureux, certes. Mais je vais vous dire une chose: le prétexte d'être amoureux, ou en colère, ou triste, ou d'avoir mal digéré, ou eu une mauvaise enfance, ne justifie pas pour moi, le fait de ne pas entendre l'autre. I hate it quand on ne m'entend pas, que je m'exprime explicitement, ou implicitement quand la réponse est évidente -elle ne l'est jamais pour un mec OU pour quelqu'un qui veut)

Ce mec, je l'ai contacté, il y a un an, pour des raisons professionnelles, et deux jours après, il me textait qu'il était en bas de chez moi si je voulais prendre un café, et finir la conversation. Mais la conversation était finie!

(C'est marrant, quand mon tout premier amoureux -grand amour- m'avait fait ce coup-là, je n'avais pas sourcillé, certes naïve, et c'était très bien passé le coup du "ah ben tiens, c'est dingue, j'suis en bas de chez toi"; mais ces dernières... 20ènes d'années, c'est drôle, je commence à en avoir ma claque des mecs qui s'imposent dans ma vie. Je reviendrai là-dessus plus tard).

Avec ce type, ET PARCE-QUE je ne sais pas dire non, on s'est revus, une fois, deux fois. C'est drôle encore, lui passait "des bons moments" et moi, j'étais très mal à l'aise;

Mais ma gentillesse et mon éducation quelque part m'empêchaient de le dire, je ne voulais pas être méchante.

Alors, sur les conseils d'un ami- mec, j'ai été claire:

"- Ben oui, on peut se voir, mais en amis seulement, je ne suis vraiment pas intéressée par autre chose."

Hang on a second, c'est clair, non?

"- Oui, oui, ben sûr, mais qu'es-ce que t'allais penser?"

Deux jours après, ça faisant 10 jours qu'on se connaissait, il m'a invitée à venir passer 15 jours en vacances avec lui et ses amis de toujours, dans sa maison, au bord de la mer.

Là aussi, j'ai été claire:

" - Non merci, c'est gentil, mais je n'en ai pas envie".

Puis, notre dernier contact a été, quand il est revenu:

" Oui, je vais bien merci, mon amoureux vient d'arriver et m'a fait une surprise, je suis ravie."

Toujours clair. Voire plus clair, non?

Mais tout cela n'a pas suffit à lui mettre le holà.

Uhm.

Donc, j'ai arrêté de répondre à ces textos tout court.

Aujourd'hui, je reçois un texto (et oui, encore un texto, preuve qu'il n'a pas du tout capté qui j'étais: je déteste que les quasi-inconnus se permettent de prendre contact avec moi, par textos.

Ou qu'on détourne l'utilisation qui est censée être faite du texto: à la base, ici, professionnelle, pour se permettre d'aller plus loin. Je trouve qu'un mail, ou un appel est beaucoup plus poli, approprié, juste. On n'est pas des intimes, bordel!).

"- Un an déjà! Comment vas-tu? Que deviens-tu?"

Un an que quoi? Je vais bien, merci, et toi?

" - Depuis qu'on s'est rencontrés et qu'on a passé ces belles soirées..."

Il bloque !!!

Le texto suivant disait:

" - Tu viens avec moi, cette année (en vacances)?"

Attendez là...je suis sensée me sentir flattée?

Je suis hors de moi.

J'ai dit NON. Est-ce que cela a été entendu?

J'ai dit non ET parce-que je n'en ai pas envie.

Un an après, out of the blue, je n'en ai pas plus envie.

Mais putain!

Réponse énervée et explicite, par mail, à sa demande:

"- ça suffit. Merci d'arrêter avec ça, et de débloquer.

- Mais je suis sincère, et je ne comprends pas pourquoi tu réagis comme ça....."

Mais WHAT the F§¨%, tu es sincère, je m'en tape! Est-ce que tu m'entends?

Est-ce que tu entends que je suis en couple, que ta demande est inappropriée, et que la réponse est non?

ça, je lui ai dit par mail, au cas où, j'oublie moi-même, dans un an, que je lui ai dit, presque poliment, et pour la 2ème fois, de me lâcher.

Et vous savez ce que je pense? Je pense: quel culot! De ressurgir dans ma vie comme ça, par texto, sans même chercher à en savoir plus sur ma situation, ou de me donner ne serait-ce que le temps de répondre à son texto, et de se précipiter pour me dire ça.

Mais ils croient quoi les mecs? Que je suis leur objet? Que leur passion et leurs pulsions les épargnent d'office des règles minimales de base/classe, et de respect/distance qu'il est dit que l'on doit avoir avec les .....ladies (hehe)?

Mais merde alors. Mais c'est incroyable d'aborder quelqu'un comme ça, malgré les nons répétés, c'est dingue!

J'entends d'ici les copines qui vont dire "oh, mais il est amoureux, tu es dure".

Je suis dure? Non. Je dis non.Je dis je suis en couple. Et on revient à la charge, exactement comme si il n'y avait personne dans ma vie.

Non mais franchement, ils m'ont prise pour qui? Pour quelqu'un qui est en couple et amoureuse et qui va passer ses vacances avec un autre? Mais revenez sur terre! Où sont vos valeurs?

You got the wrong number, I'm sorry.

(Et les vieux, c'est les pires, il n'ont rien à perdre on dirait. Même pas leur sens moral.Parce-que lui, c'était un vieux en plus! Mais il rêve le mec. 20 ans de plus que moi: mais tu planes mon gars).

Et j'en ai ma claque de trouver des justificatifs aux comportements grossiers des gens, et particulièrement des manières cavalières des hommes ces derniers temps. Comprenez: au 21è siècle.

Fuck de fuck, on sont passés les temps des princesses et des chaussures de vair égarées sur les marches du palais, uhm?

(Comment ça Cendrillon ne disait pas fuck tous les deux mots? Et ben , c'est qu'elle n'était pas irlandaise, c'est tout)

 

 

 

ALLLLLELUIA ALLLELUIA Alle luya Alle luya Alle luya a a a a DIANTRE QUE çA FAIT

ALLLLLELUIA ALLLELUIA Alle luya Alle luya Alle luya a a a a DIANTRE QUE çA FAIT DU BIEN DE DIRE CE QUE L'ON PENSE!! D'arrêter d'être la gentille fifille qui se fait .... excuse for the blunt delivery, mais...violée par son papa.

Publié dans Les mecs

Commenter cet article