Lili et les employeurs-suite et fin

Publié le par Lili Bernard

Elle me promet qu'elle me donne la réponse le lendemain matin.

Mais du coup, je suis non seulement choquée, mais on ne peut plus refroidie. Pas trop envie de travailler pour une tarée comme ça. Ça craindrait qu'elle me propose le poste.

Mais.....NON! Elle me dit ceci: " Madame Bernard (hop, on est encore repassé sur Madame, et non plus mon prénom), je n'ai pas retenu votre candidature.

MA WHAT?

WHAT THE <;kuf:uef:ELUF >IVJ >FJS./§§§!!!

" Mais j'espère que nos chemins se recroiseront....."

Quand Lili remet en place les employeurs.....

" Chère Madame.....,

c'est en effet très compliqué, et pas clair. L'offre que vous m'avez faite, puis retirée, dès le départ semblait manquer de fondement, et surtout vous avez manqué de confiance en moi, en ne me parlant pas directement du test d'anglais.

Je ne crois pas que nous soyons parties sur de bonnes bases.

Je suis d'accord avec vous sur le fait de ne pas travailler ensemble, mais je ne crois pas que nos chemins se recroiseront , car je sens chez vous une méfiance et un grand stress qui retombent en jugements sur moi.

Sans confiance et recherche de discussions, la collaboration est impossible.

Les autres donnent leur avis sur mon anglais, et moi, je me fais littéralement engueulée (excuse my French ) au téléphone.

Au lieu de: " Nous avons vérifié votre test, et c'est bien ce que je pensais, vous n'avez pas le niveau anglais pro de traducteur".
Auquel cas, j'aurais, et j'ai répondu: ok.
Simple.
D'ailleurs, quand vous m'avez laissé le temps de parler, j'ai effectivement dit : ok.


C'est juste dommage que cette information ait été gardée loin de moi pendant une semaine.Pas constructif d'accumuler des rancœurs. Et sans doute que la dame qui vous a donné son avis n'avait pas trop d'intérêt à ce que je travaille avec vous non plus. Sans bien sûr remettre son évaluation, professionnelle et sûre, en cause. Je m'y remets entièrement. Mais sans colère, et sans émotions particulières.


Je suis contente d'avoir appelé hier pour clarifier les choses, et c'est ce que vous auriez du faire vous-même, comme promis, lundi dernier, au lieu de me faire une offre le vendredi, et de me l'annuler le lundi. J'espère que vous avez aussi pensé à l'impact que ça peut avoir sur quelqu'un de proposer puis retirer une offre dans la foulée, et pour des raisons à demi-dissimulées.

J'étais de mon côté passée au-dessus de toutes ces données, ma foi, fort personnelles, pour me concentrer sur l'intérêt de votre entreprise. Mais il semble que l'affect d'une certaine manière prenne en fait le dessus sur le véritable enjeu de l'entreprise.

Je vous remercie pour vos souhaits. Et de mon côté, je vous souhaite de trouver le moyen de faire confiance aux gens, et à votre intuition, mais surtout de chercher la réponse en posant la question.




Bien à vous"


Publié dans Recherche d'emploi

Commenter cet article